Lumina Fiction #2

Nouvelle version de Lumina Fiction avec Golnaz Behrouznia, développée grâce à une bourse de Clermont-Ferrand Métropole pour le festival Vidéoformes 2017.
Cette version étend considérablement le champs de l’interactivité par rapport à la première version.
Maintenant c’est une Kinect qui analyse la présence et les mouvements des visiteurs face à l’installation pour déclencher les différentes phases du scénario. Deux capteurs ultra-son positionnés au centre des tissus permettent de travailler un rapport visuel plus complexe. La diffusion sonore est passée à 4 canaux avec spatialisation aléatoire à chaque déclenchement de son.
L’esthétique sonore est également remodelée pour accompagnée l’évolution visuelle de ce projet.


PILS du 17 mars